Mon 2-ème trimestre de grossesse

De mi-mai à mi-aout j’ai vécu mon 2 -ème trimestre de grossesse. Le deuxième trimestre est censé être le plus « simple et agréable » et bien… comme pour chaque grossesse, je crois cette vérité dépend de chaque femme ! Mon 2 -ème trimestre à moi était digne des montagnes russes et je vous raconte tout cela avec grand plaisir vu qu’il a pris fin.

La grande étape du 2 -ème trimestre : Découvrir le sexe de bébé !

Je vous ai fait un article entier sur le sujet juste avant celui-ci !
Je tiens quand même à revenir (brièvement) sur le sujet, car pour moi, apprendre le sexe de mon bébé était le plus beau moment de ma grossesse. Le destin avait déjà tout prévu, nous avions déjà une chambre rose (OUF pas trop de travaux pour mon homme), le prénom nous était tombé dessus depuis le début de la grossesse et j’en passe pour tous les coups du « hasard » !

Nous sommes extrêmement heureux qu’une petite fille arrive dans notre foyer, c’est un bonheur immense pour moi de jouer à la princesse et d’avoir une meilleure amie pour la vie !

Image-98

Les montagnes russes émotionnelles de mon 2 -ème trimestre :

Mon 2 -ème trimestre était marqué par des retrouvailles et des départs, des bonheurs et des peines, des folies, des beaux moments, des petits maux de grossesse et de l’épuisement !
Mon chéri étant rentré juste avant le début du 2 -ème trimestre, il m’a fait l’honneur de me demander de devenir sa femme, il avait prévu le coup depuis un moment mais il n’avait pas pensé que notre petite viendrait lui voler la vedette, mais tout en même temps finalement c’est tant mieux, le bonheur était à son comble !

Image-114

Nous avons profité de chaque jour ensemble car nous savions que c’était de courte durée, il a dû repartir à la fin de mon 2 -ème trimestre. Départ difficile je ne vous le cache pas, même si on a l’habitude, ce départ-là me laisse un goût bien amer et une grande impatience pour la suite de la grossesse.
J’ai aussi pu profiter de quelques jours avec mes parents, ce qui m’a fait énormément de bien car ne pas vivre cette grossesse entourée de mes proches ne me fait pas ressentir un sentiment de plénitude totale.

Voilà que je me retrouve encore seule comme au début, avec ma fille pour entamer le 3 -ème trimestre, seule mais avec le cœur rempli d’amour et de personnes bienveillantes même si certaines d’entre elles sont loin. Pour le moment !

Un autre des grands bonheurs du 2 -ème trimestre qui a chaviré mon cœur, c’est de sentir bébé bouger. Des petits coups tout légers comme des fourmillements dans le ventre vers le milieu du 4 -ème mois puis des coups de plus en plus francs et avec des rythmes bien définis au commencement du 5 -ème mois. Pour être franche lorsque l’on sent un être bougé en son for intérieur pour la première fois de sa vie c’est extrêmement BIZARRE ! Il n’y a tout bonnement aucun mot pour décrire ce sentiment et cette sensation. Hormis peut-être que l’instinct maternel grandit à chaque coup de son enfant. Avant son départ le papa à lui aussi eût le plaisir, vers ma 23 -ème semaine, de sentir notre bébé, cette coquine elle reconnait quand son père pose sa tête sur mon ventre et elle gigote spécialement pour lui tant qu’il reste collé à mon ventre. Elle ne le fait pour quasiment personne même à 7 mois de grossesse !

Kathleen01

Les symptômes et les changements physiques :

Souvenez-vous en, je n’ai pas eu trop de désagréments de grossesse pour mon premier trimestre, (Le premier trimestre ICI) hormis une fatigue pesante et des changements hormonaux brusque, tout était « génial », mais cela n’a pas duré puisque au deuxième trimestre j’ai été rattraper par la réalité.

Des douleurs ligamentaires persistantes et insoutenables (sachant que je ne voulais pas prendre de doliprane ou de Spasfon), une sciatique infernale et toujours la fatigue pesante ! Moi qui n’avais pas de problème d’estomac, plus ont avancé dans le deuxième trimestre plus mon estomac me jouait des tours ! Impossible de manger 3 repas par jour, parfois impossible de manger tout court au péril de me faire attaquer par des violentes douleurs ou des ballonnements ! Moi qui ai un sommeil qualitatif habituellement, la fin du 2 -ème trimestre était difficile pour moi, car beaucoup d’inconfort, trouvez une position pour dormir enceinte (sous douleurs ni gêne) c’est le parcours du combattant, mais la nuit et dans votre lit x).

Pour faire simple mon corps m’a mis au repos total, impossible de travailler, impossible de sortir plus d’une à deux heures d’affilées, impossible de manger comme je l’entends, impossible de décider. Mon corps a pris le contrôle total sur mon mental. Je prends pourtant des vitamines de grossesse et du magnésium en plus quand ce n’est pas suffisant mais mon corps ne m’a pas laissé le choix. J’ai dû apprendre à lâcher prise et m’adapter, ce qui ne fait pas partie de mon caractère puisque j’aime faire ce que je veux quand je le veux. Mais impossible d’aller à l’encontre de mon corps et des douleurs persistantes.

La prise de poids, c’est un grand sujet aussi, à la base je ne fais pas de fixation sur mon poids ! Il ne s’agit plus de moi seule maintenant mais de la santé de mon enfant. Alors même si j’ai en horreur de monter sur la balance, c’est un exercice auquel je me soumets avec sérieux ! Bingo pour le moment je termine mon 2 -ème trimestre avec + 4 kilos. Sans être obsédé par mon poids, je mange « normalement », quand cela me fait plaisir et avec les aliments qui me plaisent mais je ne tombe pas dans l’excès, je ne mange pas pour 2 comme les idées reçues le veulent, je mange à ma faim et parfois je me limite si j’ai exagéré le repas précédent ou la veille. Peut-être que le 3-ème trimestre sera moins clément mais du moment que bébé reste dans les courbes je verrais au fil des jours.

Malheureusement les vergetures ne m’ont pas épargné, si j’ai un conseil à ce sujet c’est de préparer votre peau avant même la grossesse. La mienne était déjà mise à rude épreuve justement à cause de ma prise de poids incessante depuis 8 ans et là je l’ai soumise à l’étape de « trop ». Les vergetures font souvent partie du processus mais elles peuvent être évité au maximum, je pense qu’en écoutant son corps tout au long de la vie et en prenant soin de sa peau sans attendre le début de la grossesse on peut limiter les dégâts. J’ai utilisé Bi Oil tout le premier trimestre, maintenant j’utilise Weleda que j’alterne avec de l’huile d’amande douce, je sens la différence pour le confort ma peau me tire moins au deuxième trimestre qu’au premier. La cicatrisation est « plus rapide », oui car mon corps ne cicatrise pas du tout en général, mais les vergetures ne disparaissent pas par enchantement non plus. Dommage !

Le suivi médical :

Le 2 -ème trimestre est marqué de beaucoup de rendez-vous « importants ». Nous avons fait l’échographie morphologique, normalement nous sommes censés repartir avec une belle photo 3D de notre enfant… PAS NOUS ! Notre fille à déjà son caractère, nous avons essayé, pas une fois, mais lors de deux rendez-vous, mais elle ne veut pas se faire prendre en photo. L’essentiel est que tout va bien même si je suis un peu triste de ne pas avoir de jolies photos d’elle. Peut-être d’ci quelques semaines pour l’échographie du 3 -ème.

Il y a aussi le test de sucre pour le diabète gestationnel, vous restez 2 heures au laboratoire, vous buvez une boisson méga sucrée et vous faites 3 prises de sang. J’ai eu un peu peur de l’avoir contracté car je ne mange pas équilibré, j’abuse des chocolats et des sucreries ! Finalement plus de peur que de mal !

Kathleen02

Les préparatifs pour l’arrivée de bébé :

Vous l’aurez compris mon compagnon devant faire un déplacement pour le travail nous avons dû nous adapter pour les achats. Si cela ne tenait qu’à moi nous aurions procédé à tout cela dans le 3 ème trimestre. Finalement on a dû tout faire avant son départ, ce qui n’était pas plus mal car ma patience pour le shopping diminue avec les semaines.
On a préparé sa chambre au complet, j’ai trouvé mon bonheur chez maison du monde, vert baudet et j’ai découvert la page Les petites pépites (ICI) pour le mobile ou les décorations murales.

Les préparatifs ne sont pas que matériels, il y aussi beaucoup de questions qui attendent des réponses. L’allaitement, le projet d’accouchement, le type d’éducation… Beaucoup de sujets qui nécessitent des recherches et des décisions. Bien entendu je n’ai pas trouvé de réponses à mes questions en 3 mois et heureusement qu’il me reste encore 3 mois pour y songer.

En conclusion :

Voilà le 2/3 du voyage de fait, tout cela est assez impressionnant à vivre. Entre les changements physiques, les bouleversements émotionnels, les préparatifs, les questionnements… Le seul ancrage de ce voyage se trouve à l’intérieur de moi ! Ma fille ! Chaque fois que je suis fatiguée, que j’ai des douleurs, que je suis perdue ou que je suis angoissée, j’ai juste à me connecter à elle et tout s’apaise. Un peu comme un flottement irréel et protecteur. Je vous raconte tous ces petits détails de la grossesse qui prennent « beaucoup » de place, mais j’aime être transparente et spontanée sans faire croire que tout est toujours rose juste pour mettre de la poudre aux yeux des gens, mais la chose principale qui ressort c’est le bonheur. Un bonheur immense. Un bonheur sans nom et chaque semaine qui passe on découvre une nouvelle vision de la vie et de nous-même que ne pouvait pas soupçonner auparavant.

Crédit photos (en Ile de France) pour immortaliser vos grossesses ou autres évènements n’hésitez pas à faire confiance à Philipe : https://www.studiophoto-gvl.com/

Voilà, voilà, 

Amicalement vôtre,

Kath

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s