Être ronde et avoir une bonne estime de soi. C’est possible !

Malgré le culte de l’apparence être ronde ne veut pas dire que l’on va mal, que l’on ne s’assume pas et que l’on n’a pas confiance en soi. Après tout qu’est-ce que la normalité dans ce monde. La société et le regard des autres nous font croire que si on est ronde, on est forcément mal, mal dans sa peau, mal dans sa tête, en mauvaise santé, les mots « ronde » ou « grosse » sont systématiquement associés au mal, au mauvais, ils font peur et ils nous mettent, en tant que ronde, dans une position de culpabilité et de remise en question constante. Stop ! Il est temps de vous valoriser! 

Pourquoi l’apparence, les apparences en général devraient contrôler nos vies et nos décisions?Et surtout pourquoi notre apparence devrait elle contrôler notre état d’esprit et notre bien-être?

Pourquoi être belle serait forcément opposé à être grosse? Pourquoi devrait on se sentir mal si on n’a pas le physique demandé par la société?

Pourquoi devrait-on dissocier être belle, heureuse, « healthy », épanouie, de grosse?

Image-26

– Je ne suis pas d’accord avec ces idées reçues !-

Alors oui c’est un sujet tabou, c’est un sujet que beaucoup de gens évitent ou « embellissent » parce qu’être « gros » n’est pas politiquement correct et est « moins » bien.

On fait partie d’une société qui transforme chacune de nos générations en  » éternel insatisfait », ok c’est le jeu, on doit vivre avec son temps et le mode de vie actuel, je ne lance pas ce débat-ci, pourquoi pas, il faut s’adapter du mieux possible

mais…

Si quelques personnes brisaient la glace et commencer à penser et agir différemment ?

Personne ne nous dit, jamais oh grand jamais,  » Tu as le droit d’être heureuse ma chérie si tu es grosse »!  Personne, ou rare, sont les gens qui nous prennent au sérieux à 100 % dans tous les domaines de nos vies, si on est au-dessus du poids acceptable.

Les gens ont de la pitié pour nous, oui oui, regardez les choses en face, ils se disent: « pourquoi ne fait-elle pas plus de sport, pourquoi ne mange-t-elle pas moins, pourquoi s’habille-t-elle de la sorte ne voit-elle pas que ce sont des vêtements pour les minces. »

Tout le monde passe son temps dans le jugement, au lieu juste de se poser la question, cette personne va-t-elle bien? Cette personne est t-elle heureuse? Est elle en accord avec elle-même? Alors, pourquoi on ne se demande pas toutes ces choses?

Je vais vous le dire, tout simplement parce que l’état d’esprit, les capacités et les ressources des gens sont beaucoup moins importantes que leur apparence.

L’apparence dirige le monde, c’est un fait, mais on a quand même le droit de choisir ce qui constitue notre monde à nous, notre entourage, de choisir notre état d’esprit et pas qu’on nous l’impose par un bourrage de crâne constant sur le corps parfait,  le mode de vie parfait ou la perfection tout court.

Le célèbre Paulo Coelho nous dit « Seul est aimé et respecté celui qui s’aime et se respecte », alors pourquoi ne nous éduque-t-on pas sur comment être heureux? Comment trouver le bonheur, la sérénité, l’apaisement, l’alignement en soi?

Parlons de mon expérience, pour prendre un exemple, puisque certains pourraient penser tu parles de ce genre de chose juste pour « justifier » que tu es grosses, d’une part je n’ai pas toujours était « grosse ». D’autre part, en fait, je n’ai pas à me justifier ni moi, ni personne d’ailleurs (tant que ça n’atteint pas ma santé) de pourquoi c’est mieux ou moins bien d’être mince ou grosse. J’ai juste à m’assume face à mon miroir et mon âme, j’en ai le droit.

Mais personne ne s’intéresse à vos états d’esprit lorsque vous prenez du poids on se questionne, est elle malade, est-elle malheureuse ou triste, en dépression peut être? Le regard des gens change sur vous, ils ressentent de la colère, pourquoi leur priver vous de votre « jolie » apparence, pourquoi agissez-vous différemment, puis la pitié s’installe car même si vous êtes heureuse, ce changement les met dans une position inconfortable, ils ont honte de vous et vous le font ressentir, ils vous avouent à demi-mots qu’il faut maigrir pour aller mieux, ils pensent tout bas que vous gâchez votre potentiel et par la même occasion que vous leur faite honte. Les gens ne peuvent pas se douter que quelqu’un qui est gros est peut être heureux ! Et il en a le droit!!

J’ai eu de la chance car j’ai peu souffert du regard des gens, il ne m’importait pas vu que j’étais heureuse, j’ai commencé à souffrir quand le regard de mes proches à changer sur moi, on réalise que les gens ne nous aime pas tant que ça pour notre « intérieur », on réalise aussi que quelqu’un qui a honte de vous est un sentiment destructeur. J’ai aussi commencé à souffrir de mon physique lorsque j’ai eu des soucis de santé, douleur aux pieds, endométriose qui s’aggrave… alors j’aimerais changer, pas l’image que j’ai de moi ou mon estime de moi mais changé pour restreindre ces soucis de santé.

Image-25

Mais la première étape c’est d’avoir confiance en vous et de vous sentir en phase avec vous-même.

Finalement ce que j’aimerais véhiculer comme message c’est : ne regarder pas qu’à l’extérieur de vous, qu’importe si vous êtes grosse, mince, maigre, soyez heureuse.

Votre vie elle vous appartient et le moment présent ne reviendra pas, alors oui parfois le regard des autres, de la société est dure, il incombe de se culpabiliser de ne pas être dans les normes, il vous abime, il vous détruit, mais il vous renforce.

Si vous n’arrivez pas à supporter le regard des autres, c’est sur vous qu’il va falloir travailler car eux vous ne pourrez jamais les changer, même si vous perdez 20 kilos si votre regard sur vous-même n’est pas bienveillant la souffrance ne s’en ira pas. Demandez-vous qu’est-ce qui vous rend heureux et ensuite ajuster les choses en fonction, si vous êtes malheureux de votre apparence, grosse ou mince, apprenez à vous aimer pour commencer.

Créer vos propres normes, soyez dans vos normes à vous. Tout ce que vous voulez être soyez le car vous n’y arriverez que si vous êtes en phase avec la personne en vous. C’est avec cette personne-là que vous devez négocier, c’est son regard et son consentement à elle qui compte. Tout se passe en vous. Ecoutez-vous, soyez vous-même. Si vous avez envie de maigrir faites le, si vous vous trouver bien comme vous êtes et si vous êtes en bonne santé, productive et en forme, alors préserver vos atouts, gardez-les ASSUMER VOUS.

Image-24

Cessons d’être obnubiler par le physique, intéressons-nous à ce que les gens ressentent, intéressons-nous à qui ils sont, qu’est-ce qui anime la vie en eux, pourquoi quelqu’un de gros serait moins bien ou moins intéressant? Peut-être que … tout le monde y trouvera son compte finalement.

Voilà, voilà,

Amicalement vôtre,

Kath


2 réflexions sur “Être ronde et avoir une bonne estime de soi. C’est possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s